l’oeuvre sans auteur – partie 1

Film de Florian Henckel von Donnersmarck

ALL  – 2019 – 1H31 – VOST

Avec Tom Schilling, Sebastian Koch, Paula Beer

À Dresde en 1937, le tout jeune Kurt Barnet visite, grâce à sa tante Elisabeth, l’exposition sur « l’art dégénéré » organisée par le régime nazi. Il découvre alors sa vocation de peintre.
Dix ans plus tard en RDA, étudiant aux Beaux-arts, Kurt peine à s’adapter aux diktats du « réalisme socialiste ». Tandis qu’il cherche sa voix et tente d’affirmer son style, il tombe amoureux d’Ellie. Mais Kurt ignore que le père de celle-ci, le professeur Seeband, médecin influent, est lié à lui par un terrible passé.
Epris d’amour et de liberté, ils décident de passer à l’Ouest…

Retraçant trois décennies de la vie d’un peintre traversant l’histoire tragique de son pays, L’œuvre sans auteur est un film fleuve inspiré de la vie du peintre allemand Gerhard Richte. Constitué de deux parties bien distinctes et très riches thématiquement, le réalisateur de La vie des autres évoque aussi bien la question de l’art et de la création, du totalitarisme et du refus de la différence mais aussi de l’éveil, de ce qui peut déclencher une vocation ou libérer une parole. Historiquement passionnant et réalisé avec beaucoup de sobriété, le film offre de grands moments d’émotions et de romanesque tout en retenue. Passionnante pérégrination d’Est en Ouest, relecture de l’histoire d’un enfant du Pays, L’œuvre sans auteur s’adresse à tous dès 14 ans.