adults in the room

de Costa-Gavras

avec Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur

GRECE – 2019 – 2H07 – VOST

mer 20jeu 21ven 22sam 23dim 24lun 25mar 26
18:00
18:00
20:30
15:00
21:00
18:00
21:00
15:00
18:00
15:00
18:00

Après 7 années de crise le pays est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.

À 86 ans, Costa-Gavras n’a absolument rien perdu de son mordant, ni de ses convictions politiques humanistes maintes fois brillamment démontrées au cours de sa prolifique carrière cinématographique. S’emparant d’un sujet d’actualité récente lié à son pays natal, la crise de la dette grecque en 2015 et les négociations houleuses ayant opposés à l’époque pendant des mois le gouvernement d’Alexis Tsipras à la troïka (Commission européenne, Banque Centrale Européenne et Fonds Monétaire International), il nous propulse dans les coulisses des grandes décisions européennes, dans le sillage du combatif ministre grec des Finances Yanis Varoufakis dont le cinéaste a adapté le livre du même nom. D’une matière qui aurait pu se révéler particulièrement aride, Costa-Gavras réussit à faire un film passionnant, instructif et souvent divertissant tant une ironie terrible accompagne les nuances de cette nouvelle version de David contre Goliath. Ce qui est certain en revanche, c’est que Adults in the Room met intelligemment en lumière et à la portée de tous, des rouages que les initiés préfèrent souvent tenir dans l’ombre sous le prétexte que « comment des gens du commun peuvent-ils décider de matières économiques complexes ? » Et qui mieux qu’un grec et qu’un cinéaste de la trempe de Costa-Gavras pouvait exposer les différentes facettes de cette question primordiale de démocratie ? CINEUROPA